Bon petit pied et bon oeil pétillant, mon Calhoun attend le printemps!

Le vrai, celui qui lui permettra enfin de rôtir au soleil, sans craindre les coups de vent friquets ou les giboulées qui le forcent à se mettre à l’abri!

CALHOUN AU SOLEIL

Un clic pour agrandir l’image 55