Il y a peu, le 12 juin très précisément, je me demandais ici même comment d’aspirants bacheliers traiteraient cette affirmation de Sartre: « L’important n’est pas ce qu’on fait de nous mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu’on a fait de nous. »

Je découvre à présent ce sujet, très officiellement proposé ce matin aux élèves de la série littéraire, série chère à mon coeur, évidemment:

« Suis-je ce que mon passé a fait de moi? »

Amusant, non?

55