Il vaut mieux, c’est une évidence, ne pas accorder plus de crédit qu’il n’en faut à toute présomption, qu’elle soit d’innocence ou de culpabilité!
Je me garderai donc bien d’émettre ici quelque sentiment que ce soit sur ce que les juges auront à faire, face à Nicolas Sarkozy, dans la situation inédite dont il est aujourd’hui -bien involontairement semble-t-il- la vedette principale.

Pourtant, j’avoue que j’éprouve un certain réconfort à l’idée que, puissant ou misérable, comme l’aurait dit monsieur de La Fontaine, on puisse être, dans notre bonne vieille république, traité « sans chichi » et de façon on ne peut plus égalitaire.

Car enfin, il n’y a pas grand-chose à perdre, mais beaucoup à gagner pour les honnêtes gens s’entend, à démontrer -le cas échéant- leur innocence et à faire la preuve de leur bonne foi, non?

 

Voici mon Calhoun, après son intervention, dans sa robe d’été!

Cliquez une ou deux fois sur l’image pour l’agrandir!

41
L’est pas beau, peut-être?
74

Mon site  55